• Tale of Data

Mise en place de la gouvernance des données : quelques clés pour la réussir


Savoir tirer profit du capital “données” exige de mettre en place une gouvernance des données solide.

En effet, à l’heure de la transformation numérique des entreprises, les données constituent une mine d’or pour toutes les organisations qui savent les exploiter.

Les processus permettant d’utiliser et de développer la valeur des données doivent ainsi s’inscrire dans un système organisationnel approprié et maîtrisé.


Comment y parvenir ?

En définissant les principes de gouvernance (instances, règles, confidentialité, etc.), pour préciser le type de gouvernance qui sera adoptée et définir un plan de mise en œuvre. Découvrez nos bonnes pratiques pour élaborer une stratégie de gouvernance des données efficace.


Qu’est ce que la ‘gouvernance des données’ ?

Souvent, les entreprises sont confrontées à un volume de données qui ne cesse de s'accroître. En même temps, les sources d’où proviennent ces informations sont de plus en plus vastes (réseaux sociaux, IoT, capteurs, etc.).

L’exploitation des données est donc devenue une nécessité dans un environnement hautement concurrentiel et en mutation continuellement.


Aujourd’hui, les entreprises ont la possibilité de collecter de grandes quantités de données en interne et en externe. Les données sont devenues le moteur de la relation client, de tout projet marketing et de la stratégie commerciale. C’est pourquoi la mise en place d’une gouvernance des données est un passage obligatoire pour toute entreprise qui veut rester compétitive dans son domaine.


Mais la gouvernance des données, qu’est-ce que c’est exactement ?

Elle représente l’ensemble des procédures, règles, normes, responsabilités et paramètres qui assurent que les données sont exploitées de façon efficiente, sécurisée et efficace au sein de l’entreprise.

Elle doit ainsi permettre aux organisations d’atteindre leurs objectifs. L'entreprise peut aussi déterminer quelles informations sont sensibles, peuvent être accessibles à tous ou nécessitent une surveillance étroite dans la stratégie de gestion des données, etc.


Au-delà du contrôle et de la protection des données, la gouvernance des données doit permettre d’optimiser la valeur des informations, gérer les risques et réduire les coûts. La stratégie de gouvernance des données est donc indispensable pour toute entreprise qui souhaite manipuler la data.


Quels sont les avantages de la gouvernance des données ?

Réussir à mettre en place une gouvernance des données signifie : rendre les données fiables. Elles sont alors organisées et accessibles à tous ceux qui en ont besoin. L’essence même de la gouvernance des données est de réunir dans un seul système toutes les données et d’offrir aux collaborateurs les outils leur permettant de fiabiliser, d’organiser et d’exploiter toutes ces données.


Et plus précisément ?

Une stratégie de gouvernance des données efficace offre des avantages considérables à l’entreprise :

  • Grâce à la gouvernance, l’entreprise obtient une vision uniforme et une compréhension commune des données

  • Les données brutes sont transformées en des données de qualité, exhaustives et cohérentes entre elles

  • La gouvernance des données permet de cartographier toutes les données et permet d’avoir une meilleure présentation de celles-ci. En plus, la gouvernance des données permet de relier les résultats opérationnels avec les données concernées

  • L’entreprise peut définir un référentiel unique pour le service commercial en permettant une vue complète de chaque client

  • En matière de RGPD, la gestion des données permet de répondre aux exigences réglementaires et de se conformer aussi à d’autres lois ou directives comme celles sur les données relatives à la santé ou celles sur les données bancaires

  • L’instauration d’une gouvernance est censée améliorer la gestion des données en apportant une dimension humaine à un domaine très automatisé. Cela se traduit par l’instauration de codes de conduite et de meilleures pratiques en matière de gestion

  • Grâce à la gouvernance des données, l’entreprise optimise sa trésorerie et augmente sa performance. En effet, elle sera capable d’utiliser ses données à bon escient pour maximiser ses résultats.


Enfin, en instaurant une gouvernance des données lisible et efficace, vos données seront fiables, faciles d'accès et bien documentées. L’ensemble sera sécurisé, conforme aux lois et aux directives, et respectera la confidentialité des données sensibles.


Comment mettre en place une gouvernance des données efficace ?

Voici un focus sur les bonnes pratiques.

La prise de conscience du patrimoine “données” n’est pas nouvelle. Par contre, certaines circonstances exigent aujourd’hui de renforcer la gouvernance des données.

  • L’adoption du RGPD oblige les entreprises à apporter les adaptations nécessaires en interne et vis-à-vis de leurs clients

  • L'acquisition de volume des données hétérogènes exige de mettre en place une gouvernance des données plus robuste et organisée

  • De nombreuses entreprises manifestent leur volonté d’être data-driven. Pour cela, elles doivent élaborer une stratégie de gouvernance des données plus appropriée.


C’est donc autour de ces 3 grands axes que les entreprises vont construire leur gouvernance des données.


1ère étape : convaincre l’équipe de direction et obtenir l’adhésion des équipes

A propos de l’adage de la gouvernance des données ….

Pour commencer, n’oubliez pas que l’adage fondamental de la gouvernance des données est de se demander : quelles problématiques peuvent être résolues avec les données ? À partir de là, votre argumentaire va se construire de lui-même.


Toutefois, la mise en place d’une gouvernance des données ne s’inscrit pas dans une démarche évidente pour tout le monde.

Certains comprennent l’importance de la Data et pour d’autres, il faudra argumenter, démontrer, et leur vendre le “produit”.


La 'manœuvre' consiste à convaincre que la gouvernance des données est essentielle d’un point de vue stratégique et business.

Il faut donc faut échanger avec les collaborateurs et leur expliquer que certaines données peuvent aider à développer et soutenir des projets clés.

Il est aussi important de souligner que la gouvernance des données permet généralement d’améliorer l'efficacité opérationnelle de tous les services composant une organisation.


2ème étape : définir la stratégie de l’entreprise en matière de données

Les stratégies de gouvernance des données varient en fonction d’une entreprise à une autre. Elles sont différentes selon la taille, la nature et la complexité de l’entreprise.


Généralement, l’élaboration de la stratégie de gouvernance data va s’aligner sur la stratégie commerciale, tout en identifiant les problèmes à résoudre. Ensuite, viennent les processus à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs définis préalablement. Il s’agit de définir les procédures de gouvernance des données, les infrastructures et les technologies numériques ainsi que le plan de formation et la gestion des compétences.


L’élaboration de la stratégie oblige aussi à réfléchir sur le type de gouvernance des données à mettre en place.

Les données doivent-elles rester sous le contrôle du service IT ?

Est-il possible d’opter pour une gouvernance des données alternative ?


En d’autres termes, celle-ci permettra à n’importe quel collaborateur de participer à la compilation des données dans le respect des normes et de la sécurité. Chaque personne pourra ainsi aider l’entreprise à transformer les données brutes en données fiables, les documenter et les partager en interne. Toutefois, ce modèle ne conviendra qu’aux données dites non sensibles.


3ème étape : préciser les règles de la gouvernance des données

Mettre en place une gouvernance des données signifie l’instauration d’un ensemble de normes, de processus et de règles permettant d’exploiter efficacement la data.

Les règles mises en place sont élaborées selon le fonctionnement de l’entreprise.


Toutefois, certains textes réglementaires doivent être obligatoirement intégrés dans cet ensemble de normes. Cela concerne notamment la RGPD. Il faut aussi penser à établir des processus de sécurité et de récupération de la data en cas de perte et de vol de données.


Une fois les règles et les processus définis, il faut ensuite qu’ils soient suivis et respectés par les collaborateurs et on sait qu'il est parfois difficile de tenir dans la durée.

Garantir la conformité des règles et des processus est un impératif de la gouvernance des données. Seul le bon respect des règles permettra une utilisation sécurisée des données et une actualisation plus fiable des informations.

En effet, l’entreprise doit cadrer l’évolution des règles et des processus de modification et de dérogation dans le temps.


Enfin, la gestion de la donnée se trouve dans un écosystème complet qu’il est nécessaire de gérer entièrement. Il ne s’agit pas uniquement de la Data. L’ensemble des processus et des règles doit être élaboré pour les données en elles-mêmes, pour gérer les espaces de stockage de la donnée et pour être appliqué au moment de l’utilisation de la Data.


Définir les rôles

Définir les rôles est une étape cruciale. Il s’agit de choisir les responsables de la mise en place de la gouvernance des données. Voici quelques postes clés :

  • Le chief data officer, responsable de la stratégie de la gouvernance des données et du succès de la politique instaurée. Il doit garantir sa mise en place, son adoption et savoir ajuster si besoin.

  • Les data owners : leur métier consiste à collecter, à stocker et à garantir la pertinence des données sur un corps de métier précis ou un domaine en particulier.

  • Les data stewards qui opèrent à un niveau plus opérationnel. Ils garantissent la qualité de la donnée en vérifiant les datalakes. Ils veillent aussi au respect des politiques et des normes mises en place entre les différentes équipes.

  • Le data engineer : il développe et gère les bases de données pour permettre le traitement de la Data en toute sécurité.

  • Les data quality managers : leur rôle est de veiller à la mise en place des diverses règles qui garantissent la qualité de la pertinence des données.

D’autres métiers de la Data interviennent aussi dans la gouvernance des données comme le data scientist, l’analyste data ou data architect, etc.

Vous comprenez que la mise en place d’une gouvernance des données fait appel à différentes compétences de la Data et qu’une organisation de tous ces intervenants nécessite des comités data réguliers, des coachings, la définition de fiches de postes, etc.


Coordonner les activités Data et promouvoir la valeur des données

Une fois la gouvernance des données définie, les responsables de la donnée devront accompagner les équipes Data au quotidien. Il faut mettre en place des communications en interne pour :

  • Diffuser la culture Data dans l’entreprise

  • Sensibiliser les collaborateurs aux enjeux des données au travers d’ateliers

  • Intervenir dans l’acculturation des nouveaux métiers liés à la Data, etc.


Mais alors, quel outil de gouvernance des données choisir ?

Aujourd’hui, il existe des solutions de gouvernance des données permettant d’exploiter la Data de façon compréhensible, sécurisée et fiable.


Notre plateforme Tale of Data vous permet d’adopter la bonne approche de gouvernance des données. Elle vous permet de comprendre vos différents types de données, identifier l'endroit où elles se trouvent et comment elles peuvent être exploitées.


Pour vous donner une idée des capacités de notre solution, Tale of Data se connecte à différentes sources de données (NoSQL, bases de données relationnelles, stockage de fichiers, etc.) pour assembler les données.

La data est nettoyée : dédoublonnage, fusion et transformation sont les étapes préalables à la réussite d'un projet.

Une fois cette étape réalisée, notre outil prépare et livre les données dans un format facilement exploitable.


La force de Tale of Data ?

Sa capacité à vous laisser lire, écrire depuis et vers tout type de fichiers structurés (CSV, Excel, JSON, XML, etc.), que ces fichiers soient stockés au sein de l’entreprise ou dans le Cloud.


En conclusion, en optant pour une gouvernance des données solide comme Tale of Data, vous avez l’assurance d’atteindre vos objectifs et d’obtenir une compréhension commune et cohérente de vos données.

Tale of Data accompagne toutes les entreprises de toute taille au travers de cinq étapes essentielles : Découvrir, auditer, structurer, enrichir et exploiter les données.


Tale of Data vous accompagne dans la compréhension de vos données, car c’est en comprenant la Data que :

  • vous maximiserez les avantages que les données peuvent apporter à votre entreprise (optimisation des processus, des campagnes de communication, de la connaissance client, amélioration de la qualité de service et de la sécurité)

  • vous minimiserez vos risques (fraude, détection d’anomalies, perte de clients, etc.)


Mettre une gouvernance des données, c’est collecter des données qui apportent de la valeur ajoutée à votre business.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout